Vous écoutez Bach et… vous pensez avoir avez reçu la grâce ?

Publié le par regardE-MOI

          I.     Vous écoutez Bach et vous êtes enclin à croire que vous avez reçu la grâce ? Cela vous paraît plus simple que de suivre Rothko ? Mais vous n’êtes pas élu, cela n’est pas inné. Vous avez appris, vous avez été laborieux.

          I.     Je sais la nécessité de l’effort. Je regarde ce vieil homme noué qui est sorti de chez lui malgré le froid pour venir jusqu’à moi. Jusqu’à Bach plutôt. Je voudrais savoir ce qui l’a poussé à surmonter son rhumatisme, sa fatigue et sa déprise. Car il a marché résolument. Maintenant, il est assis. À quoi pense-t-il ? À la nature de sa foi peut-être ? Au long chemin qui l’y a conduit, très accompagné il est vrai, par sa maman, ses cours de catéchisme, son curé et tout le toutim.

         II.     Il a mis ça de côté, mais il lui en reste quelque chose, plus acceptable aujourd’hui : il croit en l’art. Il s’est converti au beau. Pour vous, c’est pareil ? Vous transmuez votre foi sur l’art. Non ? Je m’avance si je dis que vous avez découvert la foi avec l’art ? Vous ne savez plus que croire. Vous êtes touché, élevé, hors de vous-même. Un tableau a-t-il pu faire ça ? 

Commenter cet article